• Accueil
  • > Marylise Lebranchu dit le mot interdit : «grand moment de rigueur» mais sans austérité !

Marylise Lebranchu dit le mot interdit : «grand moment de rigueur» mais sans austérité !

Marylise Lebranchu dit le mot interdit : «grand moment de rigueur» mais sans austérité !

Lebranchu a prononcé le gros mot «  rigueur » pour les fonctionnaires mais cependant pas d’austérité. Ce n’est pas faux puisqu’on ne diminue le nombre de fonctionnaires qui représente pourtant la charge la plus importante dans le budget de fonctionnement de l’Etat et qui plombe la compétitivité sans parler des procédures administratives kafkaïennes. Le mot est cependant prononcé. Alors que Jean-Marc Ayrault n’a jamais employé le terme rigueur, mardi lors de son discours de politique générale, la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, annonce ce mercredi que les fonctionnaires doivent affronter un «grand moment de rigueur». Invitée de RTL, elle dit souhaiter qu’ils participent au redressement du pays.  «Ce n’est pas une cure d’austérité, mais c’est un grand moment de rigueur. Les fonctionnaires sont conscients de l’importance de leur fonction et ont envie que leur pays se redresse, donc ils savent que s’ils y participent, ils peuvent générer aussi leur part de croissance», affirme la ministre. «Ce sont les fonctionnaires qui permettent le redressement des territoires aussi», ajoute-t-elle. Concernant leur rémunération, elle indique : «A mon avis, je ne pourrai plus parler uniquement du point d’indice, le point d’indice est gelé, c’est un grand symbole, il faut que je parle de pouvoir d’achat des fonctionnaires et avec eux, c’est ça qu’on va mettre sur la table» lors de la conférence sociale des 9 et 10 juillet. «Je pense que sur la durée, il faut engager deux chantiers forts : le point d’indice qui est une espèce de phare de la Fonction publique mais aussi l’ensemble des grilles, des carrières.» La rémunération des agents est basée sur un point d’indice, auquel s’ajoutent des mesures individuelles et catégorielles. Or l’augmentation du point a été gelée deux années de suite en 2011 et 2012.

 

0 Réponses à “Marylise Lebranchu dit le mot interdit : «grand moment de rigueur» mais sans austérité !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol