• Accueil
  • > Ayrault : « Les classes populaires et les classes moyennes seront préservées » alors qui va payer ?

Ayrault : « Les classes populaires et les classes moyennes seront préservées » alors qui va payer ?

Ayrault : « Les classes populaires et les classes moyennes seront préservées » alors qui va payer ?

 

On voit mal comment les classes moyennes et les classes populaires seraient épargnées puisqu’il faut d’après la Cour des comptes trouver 10 milliards en 2012 et entre 30 et 40 en 2013 ; Pour cela la cour des comptes propose le gel du salaire des fonctionnaires, des pensions, des allocations sociales, la hausse de la CSG et de la TVA. Ce sont surtout les plus pauvres qui ont besoin des prestations sociales, les plus pauvres qui seraient touchés par la TVA puisque l’essentiel des revenus est affecté aux dépenses contraintes  Confronté au défi de trouver rapidement des dizaines de milliards d’euros pour tenir les objectifs de réduction du déficit, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault fera mardi la pédagogie de la rigueur dans son discours de politique générale. L’enjeu est de convaincre les Français que les hausses d’impôts et le rabotage des dépenses se feront selon la règle énoncée durant la campagne, c’est-à-dire en épargnant les plus pauvres, que ces mesures ne casseront pas l’activité économique et que la lumière est au bout du chemin de la rigueur. « Les classes populaires et les classes moyennes seront préservées. Parallèlement, la dépense sera maîtrisée », rappellent les services du Premier ministre dans un communiqué publié lundi matin. Les premières décisions seront dévoilées noir sur blanc mercredi avec la présentation du projet de budget rectificatif pour 2012 en conseil des ministres, qui cherchera 7 à 8 milliards d’euros de recettes supplémentaires d’ici fin 2012. La Cour des comptes a donné le ton lundi en identifiant un manque de 6 à 10 milliards d’euros sur les recettes pour réduire le déficit public à 4,4% cette année comme le prévoyait le programme de stabilité du précédent gouvernement. François Hollande et son équipe ont eux choisi de réduire le déficit à 4,5% cette année, 3,0% fin 2013 et de revenir à l’équilibre fin 2017, ce qui serait une première pour un gouvernement français depuis 1974. Le déficit était de 5,2% l’an dernier. Selon la Cour des comptes, l’effort supplémentaires à fournir l’an prochain serait de 33 milliards d’euros si la croissance économique est de 1%, une marche très importante qui doit être franchie en comprimant les dépenses et en augmentant les impôts, dont pourquoi pas la TVA ou la CSG, dit-elle. Le ministre des Finances, Pierre Moscovici a indiqué que la croissance devrait être proche de 0,4% cette année -soit la prévision de l’Insee- et qu’elle pourrait être comprise entre 1% et 1,3% en 2013 au lieu des 1,7% espéré jusqu’à présent.

 

0 Réponses à “Ayrault : « Les classes populaires et les classes moyennes seront préservées » alors qui va payer ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol