• Accueil
  • > Sommet européen -Daniel Cohn-Bendit : « la double hypocrisie européenne, la française et l’allemande »

Sommet européen -Daniel Cohn-Bendit : « la double hypocrisie européenne, la française et l’allemande »

Sommet européen -Daniel Cohn-Bendit : « la double hypocrisie européenne, la française et l’allemande »
 ( interview RTL)Vous suivrez avec attention depuis Bruxelles donc, ce sommet européen qui se déroulera à partir de ce soir entre les dirigeants des 27 pays qui forment la Communauté.

    Disons que je suivrai, d’abord, avec lassitude parce que c’est quand même le 23ème sommet depuis le début de la crise ; eh oui, je suis inquiet pour la simple raison que la crise que nous vivons, que nous suivons  -Alain Duhamel a même dit qu’elle était obscure, c’est vrai-  mais le comportement des gouvernements est on ne peut plus obscur. Et je ne crois pas qu’on sortira de la crise par un accord inter-gouvernemental les 27 gouvernement

Ce qui est assez fort dans ce que vous dites, excusez-moi : c’est la lassitude. Vous, l’Européen convaincu, vous dites : j’en ai marre !

Non, je suis lassé des sommets.

Ah oui.

Je suis lassé des sommets. Je crois que … et c’est d’ailleurs c’est le groupe Spinelli qui se réunit aujourd’hui. Il y a différents parlementaires et personnalités de Droite, de Gauche, du Centre, d’en-Haut et d’en-Bas qui se réunissent ; et nous, on propose un acte fédéral ; et on demande que la Commission prenne ses responsabilités, pose un acte fédéral avec l’Union Bancaire, l’Union Fiscale, l’Union Sociale et  l’Union Politique ; et disent, voilà la feuille de route pour, en fait, que l’Europe puisse sortir de la Crise.

Mais c’est le document des 4 ? C’est ça. Enfin, c’est ce que propose …

Ce n’est pas tout à fait le document des 4.

Bon. Il propose un saut fédéral et c’est plutôt par exemple la France qui a l’air très réticente à ce saut fédéral ?

Oui, alors deux choses d’abord pour dire la différence, c’est que ce que nous, nous proposons c’est que la commission mette ça et propose au parlement et au conseil, et donc que le Parlement la vote, par exemple, avec certains amendements, et qu’après ça sera au Conseil de réagir à une proposition de la commission et du parlement.

Oui, d’accord.

C’est un autre fonctionnement. Voilà ce que je voulais expliquer.

Mais vous n’avez pas le sentiment que la France, François Hollande, le gouvernement français sont réticents à s’engager dans une logique supra-nationale. Ce n’est pas la France qui bloque aujourd’hui ?

Enfin, les deux bloquent. Il y a une double hypocrisie : il y a une hypocrisie française, une hypocrisie allemande.
Donc, la France  ; eh bien, François Hollande est bloqué par la contradiction de son gouvernement. Vous savez que vous avez Fabius, Cazeneuve qui bloquent alors que vous auriez Moscovici, Sapin, François Hollande, je crois,  qui veulent, qui acceptent qu’en fait, le processus, il faut qu’il y ait plus d’intégration, donc que l’Europe politique doit voir le jour.

Donc, il essaie de passer entre les gouttes, si on veut, en ce moment ; ce qui ne pourra pas durer une éternité. Le problème de l’Allemagne c’est qu’en disant, il faut renforcer l’Union, elle ne répond pas à l’urgence car tout le monde sait que s’il faut mettre, commencer maintenant à penser l’Union Politique, et donc plus d’intégration, ça ne va pas se faire en 15 jours ; mais qu’il faut dans le mois à venir, il faut des mesures pour sauver le soldat Monti. Si on ne sauve pas l’Italie des taux d’intérêt et l’Espagne, aujourd’hui …

Ou l’Espagne, oui c’est ça.

… aujourd’hui,  eh bien ce n’est pas la peine de parler d’Union Politique. On ne parlera de plus rien en Europe.

Et tout le monde se dit : en fait, vous avez raison, c’est l’Urgence qui est là et c’est l’Euro qui risque de trinquer. Vous avez peur que : l’Euro peut disparaître ou pas ?

Ecoutez, moi je ne sais pas ce que c’est la peur, comme ça, en Politique. Oui, je suis inquiet ; je suis inquiet parce qu’encore une fois, les politiques, les gouvernements ne sont pas à la hauteur. Je vous donne un exemple. Aujourd’hui, tous les gouvernements nous disent : il faut une Union bancaire.

Ca a été proposé il y a deux ans ; je dis bien, deux ans, 24 mois, par le Parlement européen. Il faut une supervision européenne. Les gouvernements, l’Allemagne en tête, l’ont refusé il y a deux ans. Aujourd’hui, ils disent : il nous faut une Union bancaire ; il faut que les citoyens comprennent que ce qui bloque, ce sont les réunions inter-gouvernementales qui sont, en fait, des réunions des syndicats nationaux pour la défense d’intérêts nationaux.

Mais c’est eux qui dirigent l’Europe.

NON ; ce n’est pas eux qui  dirigent l’Europe ; justement ils ne sont pas capables. Mais c’est eux …

C’est eux qui ont le pouvoir de la diriger, disons !

Non, s’ils veulent les lois européennes, ils doivent passer par le parlement. Tout ça … Alors, évidemment, je sais qu’en France un parlement ça ne se compte pas. Ca, c’est le problème de la Vème République ; et donc, quand je vous dis : parlement, les gens écoutent. Ils disent : mais qu’est-ce que c’est ça ? Ca n’existe pas.

Nous, on a un Président, on a un gouvernement et puis une Chambre d’acclamations qui signe des textes qui ont été décidés par le gouvernement. C’est la conception française de la démocratie de la Vème République  qui, je crois aussi, est mal en point. Mais aujourd’hui de dire que ce sont les gouvernements qui gouvernent ! La preuve, c’est qu’ils n’y arrivent pas.

Hum, hum, hum … Bon.

La preuve, s’ils gouvernaient ils gouverneraient ; mais non parce que la France, il y a l ‘hypocrisie française. Par exemple, vous allez voir, ils vont discuter au sommet demain, les perspectives financières, le budget européen pour les trois prochaines, quatre prochaines années, eh bien ils sont incapables de se mettre d’accord parce qu’ils veulent : nous, on veut dépenser moins.

Donc d’un côté, ils sont complètement Schizo . Ils disent : on veut, nous, mettre moins d’argent dans l’Europe mais on veut que l’Europe dépense plus d’argent.

 

0 Réponses à “Sommet européen -Daniel Cohn-Bendit : « la double hypocrisie européenne, la française et l’allemande »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol