• Accueil
  • > Hollande pour des solutions très rapides …qui ont vont demander du temps

Hollande pour des solutions très rapides …qui ont vont demander du temps

Hollande pour des solutions très rapides …qui ont vont demander du temps

 

Hollande a insisté pour que le sommet trouve des solutions rapides très vite pour répondre notamment aux appels au secours de Madrid et de Rome. Des solutions, il y en aura mais pas à la hauteur de l’enjeu et de ‘l’urgence. Une urgence qui doit viser à faire baisser les taux espagnols et italiens ; Finalement une déclaration qui semble répondre à une posture de l’Allemagne qui, elle, ne paraît pas pressée et qui considère qu’il faudra encore bien d’autres sommets. .Hollande a déclaré jeudi qu’il demanderait à ses partenaires européens des « solutions très rapides » pour alléger la pression des marchés financiers sur les pays de la zone euro les plus en difficulté comme la Grèce, l’Espagne et l’Italie. « Je viens pour qu’il y ait des solutions très rapides pour soutenir les pays qui sont les plus en difficultés sur les marchés, alors même qu’ils ont fait des efforts considérables pour redresser leurs comptes publics », a déclaré le président français à son arrivée au Conseil européen, à Bruxelles. Les chefs des gouvernements italien et espagnol, Mario Monti et Mariano Rajoy, confrontés à un coût croissant de leurs emprunts publics sur les marchés, ont lancé ces dernières semaines des appels au secours répétés à leurs partenaires. Mercredi encore, Mariano Rajoy s’est dit déterminé à se battre pour que l’Union européenne accorde aux banques espagnoles une aide directe, afin que la recapitalisation de ces établissements ne pèse pas sur la dette publique de l’Espagne. Il a précisé qu’il insisterait notamment pour que le statut de créancier préférentiel soit retiré au Mécanisme européen de stabilité (MES) pour rassurer les investisseurs qui rechignent à acheter de la dette espagnole de peur de passer après ce fonds de sauvetage en cas de défaut de paiement de l’Espagne. Le rendement des obligations souveraines espagnoles à dix ans frôle ces dernières semaines le seuil des 7% au-delà duquel la Grèce, l’Irlande et le Portugal ont dû solliciter un plan d’aide international. De son côté, Mario Monti souhaite que le MES et le Fonds européen de stabilité financière (FESF) achètent sur le marché secondaire de la dette souveraine des pays de la zone euro les plus en difficultés afin de réduire le coût auquel ils sont aujourd’hui contraints de se refinancer.

 

0 Réponses à “Hollande pour des solutions très rapides …qui ont vont demander du temps”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol