• Accueil
  • > Banque de France : deficit courant de la France en hausse.

Banque de France : deficit courant de la France en hausse.

Banque de France : deficit courant de la France en hausse.

Le déficit courant de la France en 2011 représente 1,9% du Produit intérieur brut (PIB), contre 1,6% l’année précédente, souligne la Banque de France dans son rapport annuel. « Au sein des transactions courantes, les différentes composantes ont évolué de façon différenciée au cours des dernières années, mais la tendance est nettement à la détérioration du solde global », indique le document. Ce déficit est « largement déterminé par celui des échanges de biens » qui est ressorti à 73,5 milliards d’euros en 2011, contre 52,9 milliards en 2010. « A la fin de 2011, les importations de biens atteignent un niveau sensiblement supérieur à celui d’avant la crise », a noté le rapport. « A l’inverse, les exportations ne dépassent que de peu leur niveau de début 2008 ». « Les déficits bilatéraux des biens proviennent en majorité des échanges intra-Union européenne », a-t-il poursuivi, soulignant que « la part de marché se dégrade par rapport aux autres pays, et cela n’est pas dû qu’à la concurrence des pays émergents ». Selon le rapport, « l’évolution des coûts unitaires du travail témoigne d’une situation moins favorable de la France par rapport à l’Allemagne, principal partenaire économique européen » mais « d’autres aspects influencent également la compétitivité, comme la qualité des produits ». La balance des transactions courantes est un bon indicateur de la situation d’une économie par rapport au reste du monde. Elle prend en effet en compte les échanges des biens, mais aussi ceux des services, ainsi que les revenus des investissements directs ou de portefeuille et les revenus du travail. Elle est également composée des échanges de services (24,22 mds EUR, contre 15,86 mds EUR en 2010) et des transferts courants (tels que les versements aux organisations internationales) qui affichent un déficit de 36,59 mds EUR (-33,79 mds EUR en 2010) La balance des comptes courants est une des composantes de la balance des paiements qui comporte également le compte de capital (remises de dettes, achats de brevets, de terrains…) et le compte financier qui répertorie entre autres les investissements directs et de portefeuille et l’évolution des réserves en devises et en or. Dans le compte financier, les investissements directs sont passés de -34,91 mds EUR en 2010 à -35,39 mds EUR en 2011. Les investissements français à l’étrangers ressortent à -58 mds EUR (-64,84 mds en 2010) tandis que les investissements étrangers en France ont atteint 29,45 mds (23,12 mds en 2010). Quant aux investissements en portefeuille qui avaient atteint 123,18 milliards d’euros en 2010, ils ont bondi à 251,57 milliards d’euros l’an dernier.

 

0 Réponses à “Banque de France : deficit courant de la France en hausse.”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol