• Accueil
  • > Semaine très risquée avant le sommet européen ; la com. ne va pas suffire !

Semaine très risquée avant le sommet européen ; la com. ne va pas suffire !

Semaine très risquée  avant le sommet européen ; la com.  ne va pas suffire !

Faute d’accord sur les enjeux stratégiques : la croissance, la solidarité financière, intégration européenne, on va évidemment se mettre d’accord sur un minimum lors du sommet européen. L’objectif sera surtout de faire de la com. Pour rassurer les marchés notamment pour éviter la dérive des taux en Espagne et en Italie. Pas sûr cependant que la com. suffise ; quelques mesurettes (les 120 milliards pour la relance économiques; quelques promesses pour le plus log terme concernant la mutualisation des dettes et l’intégration ne suffiront pas. Comme d’habitude, au lendemain du sommet de vendredi, on se réjouira de l’entente affichée. Dans les jours qui suivront les marchés seront en petite hausse. Mais après analyse, on va vite s’apercevoir que les décisions ne sont pas à la hauteur de l’enjeu et la baisse va reprendre avec des mouvements de yo-yo. A nouveau, on va espérer dans un nouveau sommet européen, bref le rituel habituel. Le marché parisien entamait aujourd’hui la séance avec d’autant plus de prudence que les places boursières asiatiques ont reculé plus tôt dans la journée.  Il faut dire que les investisseurs s’apprêtent à vivre « une semaine à haut risque », selon les stratégistes du Crédit Mutuel-CIC.   »Les Européens resteront au centre du jeu avec un sommet européen capital en fin de semaine pour mettre la première pierre d’un énième plan de sortie de crise », indiquent-ils.  Les attentes sont fortes avant le sommet de jeudi et vendredi, qui doit aux yeux des marchés traiter à la fois l’urgence de la crise en zone euro et trouver des solutions de long terme destinées à renforcer l’édifice européen.  Les sujets ne manquent pas, mais dégager des mesures consensuelles s’annonce difficile », préviennent les économistes chez Aurel BGC. Ils citent notamment l’aide à la Grèce et aux banques espagnoles, la relance économique, l’union bancaire et un calendrier vers plus de fédéralisme.   »L’euro ne sera pas +sauvé+ vendredi soir, mais l’Europe devra relever un +défi+ en termes de communication pour apaiser les craintes des marchés », selon eux.  Les débats promettent d’être vifs compte tenu des réticences de l’Allemagne, notamment sur le rachat de dette publique par le fonds de secours européen. La chancelière allemande Angela Merkel rencontrera d’ailleurs mercredi soir à Paris le président français François Hollande, pour préparer le sommet. Vendredi, les dirigeants des quatre principales économies de la zone euro (Allemagne, France, Espagne et Italie), réunis à Rome, ont appelé à mobiliser quelque 120-130 milliards d’euros en faveur de la croissance. Signe de la frilosité des marchés, le taux d’emprunt de l’Espagne se tendait à nouveau lundi matin. Madrid doit faire officiellement sa demande d’aide pour ses banques à la zone euro dans la journée, mais les détails pourraient ne pas être connus dans l’immédiat.

 

0 Réponses à “Semaine très risquée avant le sommet européen ; la com. ne va pas suffire !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol