• Accueil
  • > Fonctionnaires : Réduction des les effectifs de ministères non prioritaires réduits de 2,5% par an

Fonctionnaires : Réduction des les effectifs de ministères non prioritaires réduits de 2,5% par an

Fonctionnaires : Réduction des les effectifs de ministères non prioritaires réduits de 2,5% par an

Les efforts porteront sur les effectifs de fonctionnaires et les dépenses de fonctionnement ainsi que celles d’intervention, précise le journal « de source interne au ministère ».  La réduction des effectifs imposée aux ministères jugés non prioritaires équivaut au non remplacement de deux fonctionnaires sur trois partant à la retraite, souligne le journal.  Le gouvernement veut concilier deux objectifs: stabiliser les effectifs globaux de l’État tout en créant 65.000 postes dans l’Éducation, la Justice, la police et la gendarmerie, rappelle-t-il.  Pour cela, il est contraint de mettre sous pression les ministères alors que les dépenses de personnel, retraites comprises, absorbent plus de 30% du budget de l’État.  Concernant les dépenses de fonctionnement (achat de fourniture, entretien des locaux et des flottes de voitures, abonnements téléphoniques) qui représentent environ 12% des charges de l’État, le gouvernement veut les réduire de 10% en 2013, de 3% en 2014 et de 3% en 2015, dans tous les ministères, à l’exception des trois prioritaires qui devront toute de même consentir des efforts.  Ces objectifs sont supérieurs à ceux de l’équipe Fillon, qui avait fixé les réductions de dépense à 5% en 2011 et de 10% sur la période 2011-2013, hors ministère de la Défense, souligne Le Figaro.  Enfin, le gouvernement travaille à une baisse de 40% des dépenses d’intervention au cours des trois prochaines années, toujours hors ministères prioritaires.  Les dépenses d’intervention à caractère social (aides au logement, contrats aidés, allocation adulte handicapé, RSA, bourses étudiantes) ne seront en revanche pas concernées.  Le Figaro souligne que les entourages de Jean-Marc Ayrault et de Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, ont admis la « cohérence » des chiffres de réduction des effectifs mais contesté ceux des dépenses d’intervention et de fonctionnement.  Selon Le Figaro, Matignon a fixé à la direction du Budget des objectifs très stricts pour servir de base aux négociations entre Bercy et les différents ministère.  Ces négociations seront ensuite soumises à son arbitrage définitif qui enverra une lettre de cadrage à chaque ministère début juillet déclinant les principes généraux en matière de dépenses, précise le journal.

0 Réponses à “Fonctionnaires : Réduction des les effectifs de ministères non prioritaires réduits de 2,5% par an”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol