• Accueil
  • > Baroin : «A trop courir derrière le Front national, on le crédibilise».

Baroin : «A trop courir derrière le Front national, on le crédibilise».

Baroin : «A trop courir derrière le Front national, on le crédibilise».

 

Comme François Baroin (par ailleurs candidat pour prendre la succession de Copé) sur RTL, plusieurs ténors de l’UMP ont regretté, lundi, au lendemain d’une lourde défaite aux législatives, la «droitisation» du parti.  Soulignant la nécessité d’une «remise en question» interne, tous, à l’exception notable de l’actuel secrétaire général Jean-François Copé, ont plaidé pour une clarification de la ligne politique. Avec, en arrière-plan, la bataille du congrès qui désignera à l’automne le nouveau président de l’UMP. François Baroin, l’ancien ministre de l’Economie, a ouvert les hostilités sur RTL, fustigeant ceux qui, comme Nadine Morano, avaient évoqué des valeurs communes entre l’UMP et le FN. «Quand j’ai entendu entre les deux tours certains dire qu’ils avaient des valeurs communes avec le Front National et qu’ils trouvaient même Marine Le Pen sympathique ou avoir des qualités, mais c’est quoi la prochaine étape ? On prend un verre ? On se met à table, et on discute ?», a tempêté le député de l’Aube. «Sur les cinq dernières années, on a perdu six élections (…) il est évident qu’il faut qu’on s’interroge», a-t-il glissé avant de rappeler les principes fondateurs de l’UMP, créée en 2002, après le choc Chirac – Le Pen : «L’UMP c’est le refus des extrêmes, l’UMP n’a pas à aller braconner sur telle ou telle terre.»

0 Réponses à “Baroin : «A trop courir derrière le Front national, on le crédibilise».”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol