• Accueil
  • > Première dame de France : un rôle à définir ? Non à bannir

Première dame de France : un rôle à définir ? Non à bannir

Première dame de France : un rôle à définir ? Non à bannir

 

 

Dans Libé, Anne Levade, professeur de droit constitutionnel à l’université de Paris-XII, qui a fait partie d’une commission chargée de réfléchir au statut pénal du Président sous Jacques Chirac, s’interroge sur le rôle de la première dame de France. Et comme souvent chez les experts, propose le statu quo (une bonne manière de ne pas se faire d’ennemis et de rester longtemps dans les cercles du pouvoir)  Pourtant Valérie Trierweiler bénéficie d’un bureau et de cinq personnes à l’Elysée, sans compter les officiers de sécurité : un chauffeur, des secrétaires, un chef de cabinet. Cela n’a rien d’officiel, mais cela existe et a un coût pour la République…Réponse de notre expert en droit constitutionnel  « C’est un choix interne à l’Elysée, fait de façon discrétionnaire par le chef de l’Etat qui décide de dédier une partie de son budget au fonctionnement de ce cabinet. Lui attribuer un budget officiel reviendrait de fait à reconnaître un rôle au conjoint ». Et lui attribuer un budget officieux et autres moyens, juridiquement  c’est mieux ? Drôle d’’approche du droit. On élit un président, pas son épouse, sa compagne ou sa maitresse. Cette compagne n’a aucune légitimité démocratique , son avis n’intéresse  personne qu’elle surtout quand elle n’a aucune compétence comme c’est le cas des journalistes de «  Paris match » sans doute aptes a parler de la reine d’Angleterre mais pas de problématique économique et politique. Peu de gens vont pleurer si Ségolène Royal est battue à la Rochelle car elle est aussi victime de sa son comportement trop souvent caractériel (on doit trouver plus équilibré (e) pour présider l’Assemblée nationale ) ; Si l’on en juge par la réponse vasouillarde du professeur de droit, mieux vaudrait ne rien définir comme rôle à la favorite du prince élu et exclure tout rôle à la dame qui devrait déjà être satisfaite de bénéficier des ors de la République.

0 Réponses à “Première dame de France : un rôle à définir ? Non à bannir”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol