• Accueil
  • > Jean-François Copé « le nomadisme électoral à Paris, c’est fini ». Allusion à Fillon ?

Jean-François Copé « le nomadisme électoral à Paris, c’est fini ». Allusion à Fillon ?

Jean-François Copé « le nomadisme électoral à Paris, c’est fini ». Allusion à Fillon ?

 

Allusion à Fillon et à ses alliés ? Fillon déclare «  le nomadisme électoral, c’est fini » Le secrétaire général de l’UMP s’est tour à tour rendu dans les XVIIIe, XIIe et XIIIe arrondissements pour apporter son soutien aux candidats Pierre-Yves Bournazel, Benjamin Lancar, Charles Beigbeder, Nathalie Fanfant, Jacques-Yves Bohbot, Jean-Pierre Lecoq et Chenva Tieu, pour la plupart proches de lui, avant de les réunir autour d’un déjeuner auquel s’est joint le patron de la fédération UMP de Paris, Philippe Goujon, proche de son rival François Fillon.  Lors d’une halte dans une brasserie de la place Dausmenil, il a notamment loué les qualités de Mme Fanfant – »qui incarne le renouvellement des générations et le profil de la reconquête de l’est parisien »– et de son ami Charles Beigbeder, « une valeur d’avenir » qui a « fait le choix de venir dans une circonscription qui a vu beaucoup trop de passagers ».  Charles, il est là aujourd’hui (…) et quel que soit le résultat de dimanche », où il affronte, dans un combat très difficile la députée PS sortante Sandrine Mazetier, « il sera là lundi, mardi et ensuite… Je m’en porte personnellement garant », a lancé M. Copé. Une allusion à la compétition féroce entre M. Beigbeder et l’ex-ministre Chantal Jouanno, filloniste, pour l’investiture UMP aux municipales dans le XIIe arrondissement.   »Si je vous dis ça, c’est parce que le nomadisme électoral à Paris, c’est fini! », a-t-il asséné, sans préciser qui il visait. « Moi je veux maintenant des candidats de la nouvelle génération qui s’engagent ».  Interrogé par des journalistes sur l’éventuelle candidature de l’ancien Premier ministre à la mairie de Paris en 2014, M. Copé a répondu: « Je l’encourage, évidemment. C’est très important que nous ayons un leadership à Paris ». M. Fillon a toutefois surpris ses proches comme les copéistes en confiant récemment à quelques journalistes qu’il n’avait pas pour l’heure l’intention d’être candidat à l’Hôtel de ville.

 

0 Réponses à “Jean-François Copé « le nomadisme électoral à Paris, c’est fini ». Allusion à Fillon ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol