• Accueil
  • > L’euro recule encore face au dollar

L’euro recule encore face au dollar

L’euro recule encore face au dollar

L’euro baissait vendredi face au dollar dans un marché déçu par la Réserve fédérale américaine (Fed), qui n’a laissé entrevoir aucun changement de politique monétaire alors que s’intensifient les inquiétudes sur la croissance mondiale. Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), l’euro valait 1,2514 dollar contre 1,2561 dollar jeudi à 21H00 GMT. L’euro reculait face au yen, à 99,15 yens contre 100,01 yens jeudi, alors que le Japon a revisé à la hausse sa croissance au premier trimestre, mais a averti que la hausse des prix de l’énergie pourrait affecter l’activité économique dans les prochains mois. Le dollar baissait aussi face à la monnaie nippone, à 79,23 yens contre 79,58 la veille vers 21H00 GMT. « Le président de la Fed Ben Bernanke a douché l’espoir des marchés qui appelaient fortement à un assouplissement quantitatif (QE3) » pour soutenir la croissance américaine, a expliqué John Kicklighter, cambiste chez Dailyfx.com. Alors que les investisseurs s’attendaient à un geste fort de la Fed au vu de la dégradation de la conjoncture dans la première économie mondiale, M. Bernanke a tout simplement rappelé jeudi que l’institut qu’il préside allait « maintenir une politique monétaire très accommodante ». Rien de plus. Pourtant, la remontée du taux de chômage, à 8,2%, aux Etats-Unis en mai, avait suscité des spéculations sur le fait que la Fed pourrait décider d’injecter de nouvelles liquidités dans l’économie, lors de la prochaine réunion ordinaire de son Comité de politique monétaire (FOMC), prévue pour les 19 et 20 juin. M. « Bernanke n’a rien offert à se mettre sous la dent à ceux qui cherchent des indices prouvant que la Fed se prépare à » un nouvel assouplissement monétaire en créant davantage de monnaie qu’elle l’a fait jusque-là, a commenté Ian Shepherdson, économiste du cabinet HFE. Dans ce contexte, l’optimisme engendré par la baisse surprise des taux d’intérêt de référence en Chine, une première depuis 2008, est vite retombé. « Les marchés savent que Pékin marche sur une crête étroite et s’inquiètent de la fragilité de la croissance », ont estimé les cambistes de National Australia Bank dans une note.  Ces craintes ne permettent pas, selon eux, de voir s’inscrire dans la durée une tendance en faveur des actifs jugés risqués comme l’euro mais plaident plutôt pour la prudence. D’autant que l’Europe ne s’empresse pas d’endiguer la crise de la dette. L’abaissement de la note de solidité financière de l’Espagne jeudi par l’agence de notation Fitch est d’ailleurs venu rappeler aux investisseurs que la crise continue de s’aggraver, souligne John Kicklighter.

0 Réponses à “L’euro recule encore face au dollar”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol