• Accueil
  • > Merkel envisage une Europe à deux vitesses ; avec ou sans la France ?

Merkel envisage une Europe à deux vitesses ; avec ou sans la France ?

Merkel envisage une Europe à deux vitesses ; avec ou sans la France ?

Une Europe à deux vitesse, pourquoi pas ? C’est ce qu’envisage Merkel ; mais avec ou sans la France ; dans l’esprit de Merkel les pays du sud sont sans doute condamnés, la Grèce bien sûr, sans doute le Portugal, l’Espagne, l’Italie et pourquoi pas la France ; C’est en tout cas l’aveu que la zone euro, comme l’Europe est ingérable du moins en l’état des institutions et des projets politiques et économiques. « Nous ne devons pas rester immobiles parce que l’un ou l’autre (Etat membre de l’Union européenne, Ndlr) ne veut pas encore suivre ». Dans une interview accordée à la télévision publique allemande ARD, Angela Merkel n’écarte plus l’idée d’une Europe à deux vitesses. La chancelière allemande a affirmé jeudi que l’UE avait « besoin avant tout d’une union politique ». « Nous avons besoin de plus d’Europe (…) d’une union budgétaire », a-t-elle notamment indiqué. « Nous devons pas à pas abandonner des compétences à l’Europe », a-t-elle précisé. La dirigeante s’exprimait au lendemain d’un entretien téléphonique avec le président américain Barack Obama, avec qui elle a évoqué la nécessité de mesures pour renforcer la zone euro, selon la Maison Blanche. Jeudi, Angela Merkel doit de nouveau discuter de la crise de la zone euro avec le Premier ministre britannique; David Cameron. Au cours de cet entretien, la chancelière a également tenté de tempérer les attentes autour du sommet de l’Union européenne prévu fin juin. Elle a expliqué ne pas croire « qu’il y ait un seul sommet capable de tout régler d’un coup », soulignant qu’elle voulait soumettre à l’occasion de sa proposition de faire une union politique. Elle est également revenue sur sa stratégie de croissance pour l’Europe, un point de désaccord entre elle et François Hollande. « La consolidation budgétaire et la croissance sont les deux faces d’une seule et même médaille », a-t-elle dit, soulignant que la croissance devait venir d’une compétitivité renforcée dans les différents pays de l’Union européenne. « Nous devons, chaque pays d’Europe, nous confronter avec nos propres faiblesses », a-t-elle encore affirmé

 

0 Réponses à “Merkel envisage une Europe à deux vitesses ; avec ou sans la France ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol