• Accueil
  • > Duflot a fumé la moquette ministérielle

Duflot a fumé la moquette ministérielle

Duflot a fumé la moquette ministérielle

Duflot, comme  la plupart des responsables écolos ont un goût prononcé pour les bavures et l’échec ; Le gouvernement a donc pris ses distances avec la ministre écologiste Cécile Duflot, qui s’est attirée les certes n’a fait que rappeler sur RMC et BFMTV la « position » de son parti depuis « très longtemps », à savoir la dépénalisation de cette drogue douce – le cannabis-, plus consommée en France que dans la plupart des autres pays européens.  L’objectif de la dépénalisation serait « double », selon la candidate EELV aux législatives à Paris: « faire baisser le trafic » tout en ayant une « politique de santé publique ». « Il faut considérer que le cannabis, c’est comme l’alcool et le tabac, même régime: une politique de santé publique et de prévention, notamment vis-à-vis des plus jeunes »‘, a résumé Mme Duflot, qui « sait que ce n’est pas la position du gouvernement ».  Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, interpellé mardi par la presse dans les couloirs du Sénat, n’a en effet pas tardé prendre ses distances avec sa ministre. « Le gouvernement n’a rien dit sur ce sujet », a lâché le chef du gouvernement, interrogé à plusieurs reprises en marge de la réunion hebdomadaire du groupe PS.  Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, est lui aussi un opposant résolu à toute forme de légalisation ou dépénalisation, « au nom même des valeurs de gauche ». En juin 2011, le nouvel homme fort de la place Beauvau avait ainsi critiqué la proposition d’un groupe de travail socialiste présidé par Daniel Vaillant, préconisant la « légalisation contrôlée du cannabis » et la mise en place d’une véritable « filière nationale ».  Sans attendre la mise au point du chef du gouvernement, l’UMP a trouvé l’occasion d’attaquer la gauche à l’aube d’élections législatives qui s’annoncent difficiles pour la majorité sortante. Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, a jugé « irresponsable » que Mme Duflot, ait pu rouvrir le débat sans être « vraiment démentie » par le gouvernement.  Même sil s’agit d’un rappel des positions des écolos vis-à-vis du cannabis, la posture de Duflot constitue pour le moins une erreur d’agenda voire une irresponsabilité politique totale. Les verts donnent l’impression de se complaire dans la défaite et au moins de réussir dans ce domaine. Duflot en la circonstance à fumé la moquette ministérielle et pourrait bien se retrouver sur le tapis au prochain remaniement.

 

0 Réponses à “Duflot a fumé la moquette ministérielle”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol