• Accueil
  • > FMI : Après DSQ, Christine Lagaffe ou la France bien représentée

FMI : Après DSQ, Christine Lagaffe ou la France bien représentée

FMI : Après DSQ, Christine Lagaffe ou la France bien représentée

La France a la manie des erreurs de casting dans les organismes internationaux, d’abord DSK (ou DSQ)  proclamé meilleur économiste du monde ; on se demande pourquoi si on en juge par l’effet désastreux des 35 heures dont il est l’auteur. Ensuite Pascal Lamy, socialiste à l’OMC, plus libéral que lui tu meures (du coup l’OMC est paralysée), Jean Claude Trichet, ancien gouverneur de la BCE qui n’a jamais compris ce qu’était le rôle d’une banque centrale ( ce qui plaisait bien à l’Allemagne), enfin Christine Lagaffe qui en pleine crise du carburant conseillait aux français de prendre leur vélo quand elle était ministre des finances. Dans une interview donnée au Gardian, Christine Lagarde a mis le feu aux poudres en estimant que « les Grecs devraient commencer par s’entraider collectivement », et ce, en « payant tous leurs impôts ». Ses propos ont provoqué une levée de boucliers en Grèce, le dirigeant socialiste évoquant un peuple « humilié ». Christine Lagarde qui gagne 550 00 dollars par an au FMI complètement exonérés d’impôts est bien sûr qualifiée pour donner des conseils sur la fiscalité. Il ne faut pas s’étonner ensuite su les peuples se laisse aller au corporatisme et au populisme.

0 Réponses à “FMI : Après DSQ, Christine Lagaffe ou la France bien représentée”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol