• Accueil
  • > Besson ou l’élégance républicaine : « j’étais à un mariage pour la passation de pouvoirs », ben voyons et pourquoi pas comme DSK aux putes !

Besson ou l’élégance républicaine : « j’étais à un mariage pour la passation de pouvoirs », ben voyons et pourquoi pas comme DSK aux putes !

Besson ou l’élégance républicaine : « j’étais à un mariage pour la passation de pouvoirs », ben voyons et pourquoi pas comme DSK  aux putes !

De curieux individus hantent les allées du pouvoir au PS (et dans d’autres partis sans doute), de purs arrivistes, sans réelle conviction, sans même le respect des règles républicaines voire des règles tout court. C’est le problème d’un parti qui n’en est pas un ; un parti d’élus ou de candidats, sans réelle assises populaire, sans vie démocratique t qui permet à de petits technocrates ambitieux et sans scrupules d’atteindre sans difficultés de hautes fonctions à la direction du PS. Déjà critiqué pour son absence à la passation de pouvoirs entre son ancien ministre de tutelle François Baroin et Arnaud Montebourg, Eric Besson s’est défendu mercredi de ne pas avoir transmis ses dossiers à son successeur socialiste. Il a assuré qu’il avait pris ses dispositions pour que toutes les informations nécessaires soient transmises à son successeur, nommé ministre du Redressement productif. « Je devais assister au mariage d’un très bon ami aux Etats-Unis et j’étais obligé de partir le mercredi matin (c’est-à-dire avant l’annonce de la composition du gouvernement Ayrault, NDLR). L’idée que j’aurais voulu esquiver quoi que ce soit est absurde », a déclaré Eric Besson. Il a assuré avoir transmis à Arnaud Montebourg, par l’intermédiaire du secrétaire général de l’Elysée et de son directeur de cabinet, « une note de 13 pages qu’il avait) préparée décrivant par le menu l’état de chacun des dossiers importants dans l’industrie, l’énergie et l’économie numérique », les portefeuilles dont il s’occupait au sein du gouvernement sortant. De plus, a-t-il poursuivi, « j’ai laissé mercredi soir, dès que le gouvernement a été nommé, un message sur le portable d’Arnaud Montebourg lui disant que mon directeur de cabinet le rencontrerait le lendemain matin et lui remettrait en main propre la note, ce qu’il a fait, et lui ferait l’état de tous les dossiers, ce qu’il a fait pendant une heure ». Rentré ce mercredi en France, Eric Besson s’est dit prêt à rencontrer « à tout moment » Arnaud Montebourg et la ministre de l’Ecologie Nicole Bricq, pour leur apporter tout élément complémentaire.

 

0 Réponses à “Besson ou l’élégance républicaine : « j’étais à un mariage pour la passation de pouvoirs », ben voyons et pourquoi pas comme DSK aux putes !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol