• Accueil
  • > Sarkozy abandonne la politique…pour l’instant, car si la gauche échoue, il pourrait apparaître comme le recours

Sarkozy abandonne la politique…pour l’instant, car si la gauche échoue, il pourrait apparaître comme le recours

Sarkozy abandonne la politique…pour l’instant, car si la gauche échoue, il pourrait apparaître comme le recours

 

Lundi, au lendemain de sa défaite à la présidentielle, Nicolas Sarkozy a réuni, à l’Elysée les ténors de la majorité pour passer la main et transmettre les rênes de l’UMP avant le combat des législatives. « La famille se trouvera un nouveau chef ». En une seule phrase, le président sortant a confirmé qu’il se mettrait en retrait de la vie politique. Autour de lui à ce moment là : les principaux dirigeants du parti et des formations alliées, dont Jean-Louis Borloo (Parti radical), Hervé Morin (Nouveau Centre), Jean-Marie Bockel (Gauche moderne), Christine Boutin (chrétiens démocrates) et Frédéric Nihous (Chasse, pêche, nature et tradition). Le chef du gouvernement, François Fillon, et le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, rivaux potentiels pour la tête de la droite faisaient également partie de la guest list. « Soyez rassurés, je renouvellerai ma carte de l’UMP et je payerai ma cotisation », a ironisé Nicolas Sarkozy, dont les propos sont rapportés dans Le Figaro. « Mais je quitte l’opérationnel ».  Au passage, Nicolas Sarkozy a confirmé son intention de prendre du recul et de redevenir « un militant parmi les militants », promettant toutefois qu’il serait « toujours là » et que ses amis politiques pourraient « compter sur lui ». Mais, pour les législatives les membres de la droite devront faire seuls : le président sortant ayant confirmé qu’il ne jouerait aucun rôle dans la campagne. Certains commentateurs ont conclu que Sarkozy quittait définitivement la politique. Pas sûr car si la croissance ne repart pas, la crise va s’approfondir et les dettes publiques exploser. On ne peut exclure une situation à l’espagnole voire à la Grecque alors pour la France ; Curieusement on pourrait alors regretter le temps de Sarkozy qui pourrait alors apparaître comme un recours s’il faut prendre des mesures radicales et courageuses. La messe n’est pas dite. Les commentateurs officiels traditionnellement  suivistes n’évoquent pas cette éventualité. Pour la France, il faut souhaiter que Hollande réussisse notamment à persuader l’Europe de tout faire pour retrouver le chemin de la croissance. Cependant l’entêtement des allemands a déjà coulé la Grèce, l’Italie et l’Espagne ; la prochaine victime, c’est la France. En cas de crise grave Sarkozy pourrait alors apparaître comme l’homme providentiel. Il faut aussi compter sur le caractère versatile et contradictoire des français qui peuvent bruler un jour ce qu’ils ont adoré et inversement.

 

 

0 Réponses à “Sarkozy abandonne la politique…pour l’instant, car si la gauche échoue, il pourrait apparaître comme le recours”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol