• Accueil
  • > Recyclage indigne des députés comme avocat !

Recyclage indigne des députés comme avocat !

Recyclage indigne des députés comme avocat !

 

A quelques jours du 1er tour de l’élection présidentielle mieux vaut préparer ses arrières. Un décret publié le 3 avril permet aux anciens ministres et parlementaires de devenir avocats sans avoir à passer par une formation.  De quoi entrainer de vives réactions de la part du parti socialiste et du barreau qui y voient une manière de recycler la classe politique.   »Si l’ouverture de la profession d’avocat peut être parfois une richesse, ce ne doit pas être l’occasion d’en brader la particularité ni d’en remettre en cause l’exigence de compétence et de déontologie », estime PS dans un communiqué. Et de promettre que ce décret sera abrogé en cas de victoire.  Le député PS François Loncle avait lui aussi dénoncé mardi, dans un communiqué, ce « scandaleux décret », estimant que « cette dérogation équivaut à un privilège éhonté ».  « Ce passe-droit est indigne et méprisable », car « non seulement il dégrade la belle profession d’avocat mais (il) accroît les risques de conflits d’intérêts et même de trafics d’influence », poursuivait-il.  François Loncle demande ainsi au Premier ministre, François Fillon, qui pourrait lui aussi porter la robe d’avocat, de « justifier la date de publication de ce décret à quelques semaines d’échéances électorales importantes ».  La profession est également mobilisée contre ce décret. « Le barreau n’est pas une maison de recyclage », s’indigne dans un communiqué Me Christian Charrière-Bournazel, président du Conseil national des barreaux (CNB), qui représente les quelque 54.000 avocats du pays. Le CNB a annoncé son intention de contester le décret devant le Conseil d’Etat.  Des hommes et des femmes politiques – plusieurs sont avocats de profession comme Nicolas Sarkozy ou Arnaud Montebourg – sont de plus en plus nombreux depuis ces dernières années à prêter serment pour devenir avocat. Parmi ces derniers figurent Rachida Dati (UMP), ancienne garde des Sceaux, l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin, l’ancienne députée et candidate PS à l’Elysée Ségolène Royal, le ministre Frédéric Lefebvre (UMP) ou les députés Noël Mamère (EELV), Dominique Perben (UMP), Christophe Caresche (PS).

 

0 Réponses à “Recyclage indigne des députés comme avocat !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol