• Accueil
  • > La bourse durablement orientée à la baisse, en cause la croissance

La bourse durablement orientée à la baisse, en cause la croissance

La bourse durablement orientée à la baisse, en cause la croissance

 

En dépit des mouvements traditionnels de yo-yo, tendanciellement les bourses sont orientées à la baisse. Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse mardi, après le long week-end de Pâques, affaiblies comme Wall Street déjà la veille par le rapport mensuel de l’emploi aux Etats-Unis, ressorti moins bon qu’attendu. Avec le retour de l’inquiétude concernant la dette en zone euro, notamment en Espagne, les valeurs cycliques et financières ont été, comme la semaine dernière, les plus vivement attaquées. L’indice CAC 40 a reculé de 3,08% à 3.217,60 points, retrouvant sa clôture du 13 janvier et enfonçant une zone de support clé à 3.250-3.260 points qu’il avait testée dès l’ouverture. Ce niveau de soutien correspondait au retracement de 50% de la hausse enclenchée en décembre, qui avait porté l’indice à un plus haut de 3.600 points le 16 mars. Cette zone correspondait aussi à la moyenne mobile 200 jours de l’indice. L’indice a désormais largement entamé ses gains de l’année et n’affiche plus qu’une hausse de 1,8% depuis début janvier. Alexandre Le Drogoff, gérant et spécialiste de l’analyse technique chez Talence Gestion, s’attend à un rebond rapide vers la prochaine zone de résistance des 3.300 points, un mouvement qui pourrait rapidement céder la place à une rechute. Parmi les grandes places européennes, Londres a cédé 2,24%, Francfort 2,49%, Milan 4,98% et Madrid 2,96%. Du côté des indices paneuropéens, l’EuroStoxx 50 a perdu 2,97%, son plus bas depuis mi-janvier, alors que l’EuroFirst 300 a perdu 2,48%.  Les es variations sont souvent expliquées par des événements conjoncturels, un chiffre d’emploi aux Etats Unis, une évolution de la production manufacturière ; Or si ces événements conjoncturels ont un impact immédiats, ils n’influent pas sur la tendance structurelle qui dépend, elle,  des fondamentaux économiques et financière. La bourse prend conscience que sans croissance il ne saurait y avoir de redressement de la cote. La crise de la sphère financière, notamment la dette publique, a contaminé l’ économie réelle qui à son tour contamine l’environnement financier ; Un retour de bâtons en quelque sorte. Pas de croissance, pas d’emploi, moins de consommation, moins d’investissement, moins de rentrées fiscales ; de nouveau des déséquilibres des budgets publics et des dettes. Et une fragilisation des banques engagées sur les marchés obligataires des pays très endettés. Les résultats des entreprises de l’économie réelle vont être très affectés, les profits et les dividendes aussi. La bourse set donc tendanciellement inscrite dans un processus baissier durable.

0 Réponses à “La bourse durablement orientée à la baisse, en cause la croissance”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol