• Accueil
  • > Sécurité : thème porteur pour Sarkozy

Sécurité : thème porteur pour Sarkozy

Sécurité : thème porteur pour Sarkozy

La tuerie de Toulouse a replacé les questions de sécurité au cœur de la présidentielle. Sarkozy à Rueil-Malmaison, Hollande en Corse, Bayrou au Zénith de Paris : tous les candidats à la présidentielle ont, ce week-end, durci leur discours sur la sécurité. Et pou cause : les tueries de Toulouse et Montauban ont marqué « un tournant dans la campagne », explique le politologue Stéphane Rozès. Le fondateur de l’agence CAP prédit d’ailleurs que « les débats vont désormais se développer sur le terreau des questions identitaires, d’intégration, d’immigration ». « On imagine mal, par exemple, que Nicolas Sarkozy revienne s’aventurer sur le territoire de viande halal et casher. Mais, la sécurité, en revanche, est devenue incontournable, alors qu’elle n’était, jusqu’à présent, classée qu’au neuvième rang des priorités des Français », explique à Europe1.fr Gaël Sliman, directeur du pôle Opinion de l’institut BVA. Et de fait, le thème « sécuritaire » colle à la campagne. Qu’ont annoncé les candidats ? Qu’ont-ils proposé ? Tour d’horizon de leurs discours d’après-Toulouse. Nicolas Sarkozy d’abord – qui s’attend à de mauvais chiffres sur le front du chômage – a cherché tout le week-end à entretenir la dynamique dans laquelle il est depuis une semaine. « Contesté sur le chômage ou le pouvoir d’achat, il est considéré par les Français comme un homme de gestion de crise« , estime Gaël Sliman. Le président candidat a donc tout intérêt à faire durer la séquence sur les causes et les conséquences des tueries de Montebauban et de Toulouse. En meeting, samedi à Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine, aux côtés de son ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, le candidat UMP a mené une attaque en règle contre son adversaire socialiste, jugeant que François Hollande peut « s’indigner, tergiverser, hésiter, esquiver, finasser, refuser de voter les lois » anti-terroristes, « c’est son droit mais ces lois seront votées si les Français choisissent de me faire confiance ». Le président-candidat a également répété que désormais, « toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l’apologie du terrorisme » ou qui se rendra « à l’étranger pour y suivre des stages d’endoctrinement sera punie pénalement ». Ces mesures qui figuraient déjà dans un projet de loi présenté en 2005 après les attentats de Londres, notamment la surveillance des Français qui partent passer plusieurs mois en Afghanistan ou en Syrie, seront de nouveau mises à l’ordre du jour du Conseil des ministres, mercredi ou la semaine prochaine. Enfin, Nicolas Sarkozy a fait savoir, lundi matin, que les prédicateurs musulmans controversés seront interdits de séjour en France.

0 Réponses à “Sécurité : thème porteur pour Sarkozy”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol