• Accueil
  • > Curieuse embellie du moral des ménages

Curieuse embellie du moral des ménages

Curieuse  embellie du moral des ménages

 

 

Curieuse cette amélioration du moral des ménages constatée par l’INSEE qui nous a cependant habitué à « optimiser » certaines enquêtes et ses  prévisions. Cette embellie arrive après d’autres: le moral des industriels a lui aussi progressé en mars, retrouvant son niveau de novembre, tandis que l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a estimé en fin de semaine dernière que la France échapperait à la récession en cette première moitié d’année.  L’indicateur qui mesure la confiance des ménages, publié mardi, a gagné cinq points par rapport à février pour se hisser à 87 et atteindre son niveau de février 2011. Il reste toutefois nettement inférieur à sa moyenne de longue période, rappelle l’Insee.  Les Français ont une perception beaucoup plus positive de l’évolution à venir de leur situation financière personnelle mais également du niveau de vie futur dans leur pays.  Sur la première question le solde des opinions positives moins les avis négatifs est en hausse de 7 points et, pour la seconde question, l’Insee constate un bond de 12 points par rapport à février et une amélioration de 24 points depuis le plus bas historique atteint en novembre 2011.  Le moral des ménages en mars « est beaucoup plus élevé que prévu », note l’économiste de HSBC Mathilde Lemoine.   »L’apaisement de la crise de la zone euro a redonné le moral aux ménages français, qui n’ont pas adopté une attitude attentiste avant l’élection présidentielle, comme ce fut au contraire le cas lors du précédent scrutin présidentiel » de 2007, estime-t-elle.   »L’opinion des ménages quant à l’évolution des prix est assez étroitement liée aux variations du cours du pétrole », soulignent les économistes du cabinet Asterès dans une note, ajoutant que le cours de l’or noir, après avoir atteint un plateau, est nettement reparti à la hausse depuis le début de l’année.   »L’inflation sous-jacente (hors pétrole et autres produits volatils) a elle aussi tendance à augmenter. Les anticipations des ménages sur les prix pourraient donc se dégrader dans les mois qui viennent », avertit Asterès.  Les chiffres publiés mardi « semblent indiquer que la consommation des ménages devrait se redresser au premier trimestre 2012″, estiment ses économistes. « La suite du scenario est plus incertaine », tempèrent-ils.  Dans sa note de conjoncture de mars publiée jeudi, l’Insee a revu à la hausse sa prévision pour début 2012, estimant que la croissance devrait stagner au premier trimestre avant une reprise timide (+0,2%) au deuxième. En réalité l’INSEE faute de pouvoir donner de bonnes nouvelles sur le pouvoir d’achat et surtout sur le chômage fait de la « gonflette » sur le moral ; il faut rappeler que l’INSEE n’est pas un institut indépendant mais un service de l’Etat. D’où des interrogations légitimes sur la pertinence de ses enquêtes surtout sur des opinions toujours volatiles.

 

0 Réponses à “Curieuse embellie du moral des ménages”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol