• Accueil
  • > L’Allemagne un modèle ?

L’Allemagne un modèle ?

L’Allemagne un modèle ?

 

L’Allemagne a des vertus c’est certain ; elle  est même devenue un modèle, car elle a réussi à « éponger » ses déficits publics et sociaux, à réduire le nombre de chômeurs et à avoir une balance commerciale excédentaire. Comment? En baissant ses dépenses d’Etat, en réformant le statut de sa fonction publique, en encourageant la création d’entreprises, en flexibilisant son marché du travail. C’est le précédent chancelier, Gerhard Schröder, qui a réformé l’Etat providence. Il a réduit la durée d’indemnisation du chômage de trente-deux à douze mois. Au-delà, les sans-emploi ne touchent qu’une allocation semblable au revenu de solidarité active français avec obligation de reprendre tout emploi proposé. S’inspirer de ces réformes c’est possible. Les copier, c’est moins sûr. Car se sont aussi développés les « minijobs », conséquence des lois Hartz dans les années 2000. De quoi s’agit-il? « De petits boulots mal payés, et, insiste le Conseil économique, social et environnemental en France, de contrats de travail précaires, à temps partiel et moins taxés, occupés principalement par des femmes. » Ce qui fait dire à l’Organisation internationale du travail qu’en Allemagne « les inégalités sociales se creusent à un rythme jamais vu ». Reste que le succès allemand le plus certain se place sur le plan de la compétitivité. La modération salariale générale, qui a fait l’objet d’un consensus avec les syndicats, a, en quelques années, effacé l’écart de coût du travail avec la France. Des dérogations aux accords de branches ont été autorisées aux entreprises à la fois sur les salaires, la durée et les horaires de travail. Exemple : chez Siemens et Daimler, on est repassé de 35 à 40 heures sans compensation salariale. Le système des retraites a été aussi réformé avec notamment un recul de l’âge de départ de 65 à 67 ans de 2012 à 2029. Le modèle allemand tient surtout parce qu’il est aussi fondé sur ses exportations. Si la croissance reste dans le rouge comme actuellement, ce modèle pourrait paraître nettement moins attractif. D’autant qu’en fait il faut aussi tenir compte de l’extraordinaire volume de travailleurs à «temps partiel qui fausse les chiffres allemands sur le  chômage.

 

0 Réponses à “L’Allemagne un modèle ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol