• Accueil
  • > usine de tissage Albany : le patron s’enfuit, 135 chômeurs

usine de tissage Albany : le patron s’enfuit, 135 chômeurs

usine de tissage Albany : le patron s’enfuit, 135 chômeurs

Des salariés livrés à eux-mêmes dans leur usine. L’entreprise Albany-Cofpa, spécialisée dans le tissage et leader dans son domaine, a annoncé la fermeture de l’usine de Saint-Junien (Haute-Vienne) et la suppression de 134 emplois. Depuis la réunion du comité central d’entreprise jeudi à Sélestat (Alsace), la direction locale a mis la clé sous la porte et quitté le site sur ordre de sa hiérarchie américaine.   La société appartient au groupe américain Albany. Les salariés sont désormais seuls et se relaient pour veiller sur leur outil de travail.Dans l’usine, c’est l’incompréhension. Selon France Info, les carnets de commande étaient plein. Les employés n’ont plus personne en face pour exprimer leur désarroi et leur colère. Le site est flambant neuf, inauguré en grande pompe il y a huit ans, spécialement conçu pour la production de textiles industriels, précise le quotidien local. Lundi, les cadres reviendront peut-être, selon «le Populaire». «L’interdiction formelle de mettre les pieds en Haute-Vienne» ordonnée par le groupe américain prend fin à cette date. Joël Ratier, président de la communauté de communes Vienne-Glane et conseiller régional PCF, qui est hors de lui a confirmé la décision de la direction d’Albany, dont l’usine est installée «depuis des décennies», de fermer le site haut-viennois pour redéployer l’activité sur le site de Sélestat (Alsace). C’est «une décision scandaleuse», a lancé l’élu, rappelant qu’en 2004, la communauté de communes avait racheté les anciens locaux de l’entreprise, cédé un nouveau terrain pour un euro symbolique et pris en charge les aménagements de voirie afin de desservir le nouveau site, soit un investissement de près d’un million et demi d’euros. «Au-delà du drame humain que va déclencher cette logique insupportable chez une entreprise qui, par ailleurs dégage, d’importants bénéfices», l’élu estime qu’il n’est «pas acceptable de piller ainsi un territoire et l’argent public».

0 Réponses à “usine de tissage Albany : le patron s’enfuit, 135 chômeurs”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol