• Accueil
  • > Hollande : une loi pour éviter les démantèlements d’usine, du pipeau !

Hollande : une loi pour éviter les démantèlements d’usine, du pipeau !

Hollande : une loi pour éviter les démantèlements d’usine, du pipeau !

 

 A Hollande chez ArcelorMittal «Merci d’être venu soutenir notre lutte car ça fait des années qu’on se sent bien seuls», lance Edouard Martin, le très médiatique responsable de la CFDT-Métallurgie de Florange. Mais présence ne vaut pas engagement et il veut savoir s’il voterait une proposition de loi «qui interdise de démanteler l’outil» comme il le craint.  D’autres syndicalistes se succèdent à cette tribune improvisée pour réclamer «une nouvelle politique industrielle». Micro à la main, sans notes, François Hollande se cale face aux ouvriers: «Je suis venu à Gandrange il y a peu pour rappeler les promesses qui n’avaient pas été honorées».  Le socialiste ne veut pas haranguer la foule et poursuit: «Je viens prendre des engagements avec la responsabilité nécessaire». Des engagements, mais pas des promesses, distinction sémantique de taille. «Oui, je suis prêt, car je viens aussi ici en tant que député, à ce que nous déposions une proposition de loi qui dise que quand une firme ne veut plus d’une unité de production et ne veut pas la céder, nous lui en ferions obligations pour que des repreneurs viennent et assurent une activité supplémentaire sur le site», lance-t-il, acclamé par les ouvriers et les cornes de brume. «Voilà, c’est ça!» commente un ouvrier, casque orange sur la tête avec l’autocollant CFDT.  «Et si elle n’est pas votée avant le 6 mai, quel que soit mon avenir, je représenterai ce texte car je vous le dois», ajoute-t-il, encore acclamé par les  400 ouvriers présents. Evidemment comme d’habitude en France, un problème une loi. Non,  ce qu’il faut c’est une vision et une stratégie industrielle. Quand à ce que propose Hollande, c’est du pipeau. La plupart des usines fermées font partie de la liquidation et peuvent évidemment être vendues, d’autant plus rapidement s’il y a un repreneur potentiel. Et comment contraindre une société qui ferme à retrouver un repreneur ? On croit rêver. Si nos candidats continuent sur le même chemin, la France sera sanctionnée avant six mois. Où sont les économistes cachés derrière les directeurs de « com. » ?

0 Réponses à “Hollande : une loi pour éviter les démantèlements d’usine, du pipeau !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol