• Accueil
  • > Risques accrus de credit Crunch, le pire danger pour l’économie

Risques accrus de credit Crunch, le pire danger pour l’économie

Risques accrus de credit Crunch, le pire danger pour l’économie

 

Les risques de credit Crunch se précisent. Pour les particulier et surtout les entreprises l’accès au crédit devient de plus en plus difficile ; Un véritable danger pour la survie de nombre de PME. La France a connu fin 2011 un resserrement « marqué » du crédit bancaire, ce qui devrait fortement limiter sa croissance économique cette année et l’an prochain, a estimé l’Institut de la finance internationale mercredi.

 

« Dans la zone euro, les conditions des prêts bancaires ont continué à se resserrer fortement au quatrième trimestre 2011, exacerbant les inquiétudes quant aux perspectives de croissance de la région », a indiqué l’IIF dans une note de conjoncture. « Le degré de resserrement du crédit a été particulièrement marqué en France et en Italie, tandis qu’il y en avait moins de manifestations en Espagne. Et, comme prévu, les critères des prêts ont continué à s’assouplir en Allemagne », a ajouté cet institut de recherche des grandes banques. « En décembre, les crédits bancaires au secteur privé n’ont augmenté que de 1,2% par rapport au même mois de l’année précédente dans la zone euro », a-t-il relevé.  L’IIF table sur 0,1% de croissance en France en 2012, puis 0,9% en 2013. L’activité stagnerait au premier ainsi qu’au troisième trimestre de cette année, reculerait nettement au deuxième (-1,5% en rythme annuel), et n’avancerait qu’au quatrième (+0,5%). D’un point de vue économique, « le mauvais temps récent ajoute une incertitude pour la conjoncture à court terme. Il semble avoir, selon toute probabilité, causé des dégâts sur l’activité en février, avec probablement un rebond pour compenser en mars », a parié l’Institut.   »La stabilisation récente de la confiance, toutefois, a des chances de ne pas suffire pour que la région renoue avec la croissance très prochainement, et la demande intérieure est limitée par la contraction des budgets et des conditions difficiles sur les marchés du crédit », s’est-il inquiété.  Ce que les entreprises constatent aujourd’hui à savoir la réfaction du crédit surtout pour la trésorerie a aussi  confirmé par la BCE. Un quart des banques de la zone euro prévoient de durcir leurs conditions de crédit aux entreprises au cours des prochains mois, accentuant une tendance déjà nettement perceptible fin 2011, montre l’enquête trimestrielle publiée mercredi par la Banque centrale européenne. « Les banques participantes ont expliqué l’intensification du resserrement des règles de crédit par la conjonction défavorable de la détérioration des perspectives économiques et de la crise de la dette souveraine de la zone euro, qui a continué de saper la situation financière du secteur bancaire », explique la BCE. Elle ajoute que 35% des banques ont durci leurs conditions de crédit aux entreprises au quatrième trimestre. Cette proportion n’était que de 16% dans l’enquête sur le troisième trimestre 2011 Une banque sur cinq (21%) prévoit une baisse de la demande de prêts des entreprises sur les trois premiers mois de cette année, contre 5% seulement au troisième trimestre. La demande de prêts immobiliers est attendue en baisse par 44% des établissements. C’est le risque le plus grâce pour l’économie réelle, nombre de PME qui fournissent la majorité des emplois risquent d’être en difficultés et même de disparaître. C’est la conséquence la plus grave de cette crise financière dont on dit par ailleurs « qu’elle a retrouvé la stabilité ».

 

0 Réponses à “Risques accrus de credit Crunch, le pire danger pour l’économie”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol