• Accueil
  • > Occident-Iran : jeux dangers pour le pétrole et risque de guerre

Occident-Iran : jeux dangers pour le pétrole et risque de guerre

Occident-Iran : jeux dangers pour le pétrole et risque de guerre

 

Le Brent de la mer du Nord est monté lundi jusqu’à 121,15 dollars le baril à Londres, tandis que le cours du « light sweet crude » dépassait 105 dollars à New York, à leurs plus hauts niveaux depuis mai 2011, en pleine guerre en Libye.   » On voit Téhéran prendre les devants et l’escalade des tensions géopolitiques inquiète le marché », a expliqué à l’AFP Harry Tchilinguirian, analyste de BNP Paribas, alors que l’éventualité de frappes israéliennes contre l’Iran accroît encore la nervosité du marché.  Les Sanctions des occidentaux et de l’Europe contre l’Iran sont sans précédant. En gros, il s’agit de l’empêcher de tirer des ressources de son pétrole. Un genre d’embargo qui a rarement réussi tellement la demande est forte surtout quand les cours sont élevés. Il y a matière à spéculation. L’Iran a menacé de fermer le détroit d’Ormuz en représailles et l’occident  de faire une opération militaire pour le dégager si nécessaire. Téhéran en représailles à décidé de ne plus livrer de pétrole à l’union économique notamment à la France. On se demande si certains chefs d’Etat complètement discrédités dans leur pays ne souhaitent pas un conflit dur et même une guerre pour déplacer l’objet du mécontentement de leurs citoyens. C’est de cette manière qu’ont commencé la plupart des guerres. Le temps est compté pour éviter une intervention militaire, a estimé Nicolas Sarkozy, lors de ses vœux, au corps diplomatique. Le président de la République a exprimé sa révulsion devant cette perspective d’une intervention israélienne, qui « déchaînerait la guerre et le chaos au Moyen-Orient » pour mieux plaider en faveur de la seule alternative, des sanctions économiques renforcées envers Téhéran. . Pourquoi une telle situation, pour des raisons objectives liées à la filière nucléaire iranienne, c’est possible (mais pas vérifié car les experts ne sont pas tous d’accord sur ce point). Mais surtout liées à l’affaiblissement considérable des chefs d’Etat  tant en Iran qu’en France ou ailleurs ? Les chefs d’Etat sont en réalité complètement discrédités et souhaiteraient bien qu’on délocalise le mécontentement quitte à évoquer la problématique guerrière ‘L’irresponsabilité diplomatique est à la mesure de l’irresponsabilité économique. De toute évidence ces hommes sont dangereux. Après l’Irak, l’Afghanistan, les occidentaux feraient bien de réfléchir à deux fois avant de menacer de s’embourber dans un nouveau conflit qui celui là pourrait rapidement prendre une dimension mondiale.

0 Réponses à “Occident-Iran : jeux dangers pour le pétrole et risque de guerre”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol