• Accueil
  • > Dette Grecque : jusqu’à 74% de pertes pour les investisseurs privés

Dette Grecque : jusqu’à 74% de pertes pour les investisseurs privés

Dette Grecque : jusqu’à 74% de pertes pour les investisseurs privés

 

L’accueil mitigé du plan grec par les marchés s’explique par le fait que Les investisseurs privés pourraient subir une perte de 73% à 74% de la valeur nette actuelle (VAN) de leurs obligations grecques dans le cadre de l’échange de dette négocié pour le deuxième plan d’aide à Athènes, rapportent mardi des sources proches du dossier. La zone euro est parvenue dans la nuit à un accord sur ce nouveau programme de renflouement, qui prévoit notamment que les créanciers privés de la Grèce acceptent une décote nominale de 53,5% sur leurs titres, via un échange d’obligations censé effacer plus de 100 milliards d’euros de dette grecque. Les créanciers avaient accepté initialement une décote nominale de 50%, ce qui correspondait environ à une perte de 70% en VAN. La banque BNP Paribas, l’assureur Allianz, le fonds Greylock et les autres créanciers risquent donc de devoir accuser une perte collective supplémentaire qui pourrait, selon les calculs de Reuters, atteindre 8 milliards d’euros, pour une perte totale de 206 milliards d’euros. Selon deux sources, les investisseurs privés devraient subir une perte de 73% à 74% de la valeur actuelle nette de leurs titres. La perte en VAN correspond à la perte réelle subie par les investisseurs, en prenant en compte des facteurs tels que les taux d’intérêt futurs. Gary Jenkins, analyste de Swordfish Research, a déclaré ne pas être étonné que les politiques réclament davantage au secteur privé, dans la mesure où il aurait tout perdu en cas de défaut désordonné de la Grèce. « Les deux parties savaient que, potentiellement, la somme récupérée par les investisseurs privés aurait été de zéro », a-t-il dit. Reste à savoir commente va évoluer la situation et donc les obligations venant à échéance plus trad. Rien n’est garanti pour ces dernières si le plan doit à nouveau être revu d’ici quelques mois.

 

0 Réponses à “Dette Grecque : jusqu’à 74% de pertes pour les investisseurs privés”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol