• Accueil
  • > Pourquoi la formation est-elle insuffisante et inadaptée pour les chômeurs

Pourquoi la formation est-elle insuffisante et inadaptée pour les chômeurs

Pourquoi la formation est-elle insuffisante et inadaptée pour les chômeurs

 

Aujourd’hui, seuls 10 % des inscrits à Pôle emploi bénéficient d’une formation, et 75 % des demandes des chômeurs ne sont pas satisfaites. C’était déjà l’objet de la réforme de la formation professionnelle de 2009. Un réforme qui comme toute l’autre a accouché d’une souris. Environ 300 000 chômeurs sont en formation mais pour la plupart, il s’agit de formation parking. qui permet de les rayer des listes de demandeur d’emploi  en vertu de la loi du 1er août 2008, un chômeur qui refuse deux « offres raisonnables d’emplois » (ORE) est censé être radié. Les conseillers n’appliquent pas toujours strictement la règle, mais quelque 3.000 personnes seraient radiées chaque mois, indique Pôle emploi. La sanction est relative : ils peuvent se réinscrire et ainsi retoucher, au bout de deux mois, une indemnité.  Le dispositif est moins connu mais des sanctions en cas de refus de formation sont aussi déjà en place : quinze jours de radiation dès le premier refus, puis de un à six mois de radiation en cas de refus répétés.  Certes il y a des abus, mais la masse des chômeurs n’aspire qu’à une chose retrouver un emploi ou une formation réellement qualifiante. Malheureusement, la réforme de l’ASSEDIC et de l’ANPE est un échec total. Il suffit d’interroger les inscrits ou les entreprises. On fait plus mal les anciennes tâches (inscriptions au chômage)  et pas du tout les nouvelles : l’emploi ; la preuve, on vient de proposer à une éducatrice de 53 ans un poste de stripteaseuse de 21h00 à 2H00 du matin pour un tarif d’un peu plus de 10 euros par heure (hors pourboires ? on ne sait pas). C’est le miracle de l’informatisation des données de pôles emploi et du savoir faire de cet organisme. Difficile de refuser pour le candidat à l’emploi car elle risque d’être rayée des listes, donc de se retrouver à poil mais sans salaire cette fois. Il faut visiter pôle emploi, cela fait partie du patrimoine historique du pays. Les employés vous parlent d’un emploi qu’ils n’ont jamais connu, celui de l’économie réelle. Un discours ésotérique ; à peu près la même compétence qu’aurait un notaire pour tenir une charcuterie ou l’inverse. Des informations à la pelle qui tombent des ordinateurs,  incompréhensibles pour les chômeurs basiques. Rien que pour son inscription sur les lites un chômeur (n’ayant jamais travaillé, donc n’ayant pas droit à l’allocation chômage) à parcouru 1000 kms  de son domicile à la permanence locale, de son domicile au pôle emploi de la ville la plus proche et de son domicile au pôle emploi du chef lieu du département°. Oui, il faut savoir que chaque structure géographique de pôle emploi n’a pas les mêmes compétences. Finalement, une formation a été trouvée, 6 mois mais à 50 km du domicile. Donc 100 jours effectifs de formation, soit 5 000 kms, à 0.40 cmes du km (coût total), soit de 2000 euros, rien que pour le déplacement. Il y aura une petite allocation, de 400 euros par mois pendant la formation. Une allocation qui va juste lui permettre de couvrir les repas de midi qu’il est contraint de prendre au restaurant. Le chômeur a bac plus deux, on lui proposé cette formation très qualifiante ‘ aide ménagère » (ADVF, agent de vie, c’est plus sexy) ; En gros, il va passer la serpillère chez les personnes âgées. Il en faut. De toute manière, il est vraisemblable qu’i ne trouvera pas d’emploi car le contingent d’heures attribuées aux associations (ADMR) qui gèrent ces aides ménagères a diminué récemment et ce n’est pas fini. Donc par question d’embaucher. On va sûrement lui proposer après une autre formation aussi qualifiante. Celle de bedeau dans l’église du village. Le poste est vacant depuis que l’église est fermée aux offices, depuis 10 ans. Il y a donc urgence non pas à renforcer les effectifs de pôle emploi mais à supprimer on organisme complètement inutile mais dont les employés ne sont pas responsables. Autre point, utilisation des crédits de a formation permanente dont les crédits sont conséquents, une trentaine de milliards. La cour des comptes rendu un rapport sans concession sur l’utilisation de ces fonds dont la gestion est qualifier d’opaque et ne permettant pas d’atteindre l’objectif fixé notamment pour les travailleurs peu qualifiés. La formation permanente est devenue un fromage, d’abord pour les organismes eux mêmes, pour les acteurs économiques, pour le financement occulte de certaines organisations ; il ne faut pas généraliser mais globalement la formation permanente est une cathédrale qui sert surtout les clercs qui émargent au denier du culte (obligatoire)  des entreprises.

 

 

0 Réponses à “Pourquoi la formation est-elle insuffisante et inadaptée pour les chômeurs”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol