• Accueil
  • > Valérie Pécresse, la TVA sociale va créer 100.000 emplois : en France ou au Maroc ?

Valérie Pécresse, la TVA sociale va créer 100.000 emplois : en France ou au Maroc ?

Valérie Pécresse, la TVA sociale va créer 100.000 emplois : en France ou au Maroc ?

Valérie Pécresse fait le métier, enfin elle essaie. La ministre du budget a d’abord contesté les chiffres de la cour des comptes, «  des chiffres anciens ». Pas de chance, le même jour le gouvernement revoit à la hausse sa prévision d’endettement pour 2012, Baroin ne l’a peut être pas mis au courant ! Le même jour, elle reprend l’étude au doigt mouillé de Bercy « la TVA sociale va créer 100 000 emplois ». Le taux normal de TVA passera de 19,6% à 21,2% au 1er octobre. L’impact sur l’inflation serait quasi nul selon le gouvernement. Débattu sur la place publique depuis 2007, date de son entrée en vigueur en Allemagne, la TVA sociale ou TVA « compétitivité » a été présentée mercredi en Conseil des ministres. Cette augmentation de la fiscalité permet de compenser la suppression totale (jusqu’à 2,1 SMIC) et la réduction (entre 2,1 et 2,4 SMIC, pour éviter des effets de seuils trop brutaux) des cotisations sociales patronales familiales. Selon le document « cet allègement de charges, qui  va atteindre 3,6 milliards en 2012 et 13,2 milliards à partir de 2013. Première observation, cette TVA sociale va entrer en vigueur en octobre seulement. D’ici là, de l’eau va passer sous les ponts. L’eau des déficits qui grossit le lit de l’endettement. 90% du PIB a dû reconnaitre le gouvernement. Pour la réduction, on verra en 2014 ou plus tard. ! Au  moment ou Valérie Pécresse annonçait 100 000 emplois, Renault annonçait sa délocalisation au Maroc. Ces trois nouveaux modèles de Renault seront assemblés à Tanger au Maroc, sur un site flambant neuf qui pourra à partir de 2013 en produire jusqu’à 340.000 par an. Les moteurs et les boîtes de vitesse, comme d’autres composants, seront toutefois importés de France, d’Espagne et de Roumanie.   »Pourquoi de Roumanie parce c’est le pays qui a permis de construire et de faire le succès de DACCIA, la filiale de Renault et que surtout  l’écart de salaire est de 1 à 20 avec la France , il n’y a pas d’autre solution, sauf à disparaitre. Un exemple du mal chronique de l’industrie plombée par le coût du travail dont la fiscalité. Pour lutter contre de tels écarts, l’allégement des charges fiscales à travers cette TVA sociale de Sarkozy est insignifiant. Pour les marques automobiles françaises environ 25 % des véhicules sont fabriqués réellement en France. La nouvelle taxe va donc frapper les imports, 75% du coût des voitures « françaises ». De ce fait le consommateur va se rabattre sur des véhicules moins chers comme ceux fabriqués prochainement au Maroc  (exemple des 4X4 bas de gamme à 12 000 euros au lieu de 20 000 !). En fait les 100 000 emplois pourraient bien être crées au Maroc et pas en France. C’est compliqué l’économie Madame Pécresse. Ça s’apprend d’abord, ensuite il faut faire des scénarios, des choix, opérer les bouclages financiers, bref   définir des stratégies crédibles (et on peu se tromper !). Un truc qui doit pas être au programme de l’ENA.

0 Réponses à “Valérie Pécresse, la TVA sociale va créer 100.000 emplois : en France ou au Maroc ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol