• Accueil
  • > 228 milliards pour la facture nucléaire, le triple si on sort de la filière ; résultat le prix de l’électricité va doubler en dix ans.

228 milliards pour la facture nucléaire, le triple si on sort de la filière ; résultat le prix de l’électricité va doubler en dix ans.

 

228 milliards pour la facture nucléaire, le triple si on sort de la filière ; résultat le prix de l’électricité va doubler en dix ans.

Les investissements publics et privés réalisés depuis le début dans la filière française d’électricité nucléaire, d’un montant colossal, sont néanmoins bien « identifiés », avec une addition « toutes dépenses confondues » évaluée à 228 milliards. Cette addition comprend le montant total de la construction des installations nécessaires à la production d’électricité nucléaire, chiffré à 121 milliards d’euros (hors coût de Superphénix), et le parc actuel, composé de 58 réacteurs dont les plus anciens (Fessenheim 1 et 2) qui sont entrés en service en 1978, a coûté à lui seul 96 milliards. Les dépenses de recherche publiques et privées depuis les années 1950 sont de leur côté évaluées à 55 milliards, soit environ un milliard par an. La Cour des comptes a prévenu que les charges futures assumées par les opérateurs sont très incertaines « par nature », du fait de multiples inconnues liées au démantèlement des installations nucléaires et à la gestion à long terme des déchets radioactifs, par manque d’expérience et parce que certains choix ne sont pas encore arrêtés. D’où des risques d’augmentation « probables » de la facture. Ce document ne met en tout cas pas tout le monde d’accord sur ses enseignements. Si Eva Joly a jugé que ce « document vérité » allait « bouleverser l’idée que l’énergie nucléaire est une énergie pas chère », la ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a affirmé que malgré les incertitudes relevées par la Cour, le nucléaire restait une énergie « peu chère ». Le Commissariat à l’énergie atomique a publié ce mardi une étude qui montre qu’une sortie complète du nucléaire coûterait entre 530 et 772 milliards d’euros, soit environ le triple d’un maintien du nucléaire à son niveau actuel. Conclusion, on aura sans doute un débat sur la stratégie énergétique de la France. Ceci étant, il s’agit de décisions structurelles très lourdes. On va rester dans le nucléaire encore pendant longtemps. Notons qu’EDF a déjà un surendettement de 42 milliards. Les couts de maintenance vont doubler d’ici une dizaine d’année. Le prix de l’électricité pas chère c’est fini. Il faudra compter un doublement du prix de l’électricité d’ici dix ans.

0 Réponses à “228 milliards pour la facture nucléaire, le triple si on sort de la filière ; résultat le prix de l’électricité va doubler en dix ans.”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol