• Accueil
  • > Le Portugal suit le chemin de la Grèce

Le Portugal suit le chemin de la Grèce

Le Portugal suit le chemin de la Grèce

 

 

Classé désormais en catégorie spéculative par Standard and Poor’s le Portugal est engagé sur le chemin de la Grèce. Autant dire que l’accès au marchés financiers lui est désormais interdit ou à des conditions qui mènent à la ruine. Ce qui inquiète les investisseurs, c’est que les dettes à deux et cinq ans du Portugal donnent un rendement supérieur à ceux des échéances plus longues, de 16,7% et 20% respectivement. C’était la même situation pour la Grèce avant qu’elle ne sollicite un second programme d’aide en 2011. Logiquement les taux d’intérêt à court terme doivent être inférieurs à ceux de plus long terme ; on ne croit même plus à la crédibilité de la signature portugaise pour les quelques années à venir. Le Portugal ne peut désormais plus s’en sortir, comme la Grèce, sans un second plan d’aide. Un plan d’aide qui devra également être assorti, comme en Grèce, le l’abandon de créances par le privé. On parle de la nécessité d’une décote d’environ 40% actuellement mais on pourrait rapidement parvenir à uen décote du niveau de celle de la Grèce (Grèce qui par ailleurs souhaiterait bien davantage !). Certes le Portugal en valeur absolu pèse économiquement dans l’ensemble européen. Cependant après la Grèce, c’est la preuve que l’Europe n’est pas armée pour opérer le sauvetage financier d’une toute petite entité et par voie de conséquence qu’elle complètement incapable de porter secours à des poids lourds de l’Europe comme l’Italie ou l’Espagne. Le véritable enjeu, c’est maintenant l’Italie. Si l’Allemagne refuse toujours de soutenir ce pays, la zone euro est condamnée à éclater.

0 Réponses à “Le Portugal suit le chemin de la Grèce”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol