• Accueil
  • > La Grèce à nouveau dans la tourmente en janvier

La Grèce à nouveau dans la tourmente en janvier

La Grèce à nouveau dans la tourmente en janvier

 

 

« L’avenir du pays se décidera entre le 16 janvier et les deux ou trois semaines suivantes, au cours des négociations sur le nouveau programme » d’aide de la zone euro, dont le plan de refinancement de la dette, déclaré le ministre grec des fiances. M. Papadémos, un technocrate, dirige le gouvernement formé en novembre par le Pasok, le parti socialiste auparavant seul au pouvoir, le parti de la Nouvelle Démocratie (droite) et le parti d’extrême droite Laos.  Sa principale tâche est la définition des modalités et l’application du deuxième plan d’aide de l’Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI), convenu en octobre. Il doit aussi faire passer au parlement grec les mesures d’austérité promises en échange de cette aide.  Une troïka représentant l’UE, le FMI et la Banque centrale européenne (BCE) est attendue en janvier à Athènes pour vérifier si les objectifs fixés dans un premier plan d’aide en 2010 ont été atteints par la Grèce et comment ce pays prépare les mesures pour obtenir le deuxième volet de l’aide. Avec une économie en pleine récession, le gouvernement a de plus en plus de mal à atteindre ces objectifs d’assainissement des finances publiques et certains au sein du cabinet commencent à suggérer que d’autres mesures d’austérité seront nécessaires. Alors qu’on croyait la crise grecque réglée (au moins en partie) par le dernier accord européen, par la démission de Papandréou, et par  la nomination Lucas Papadémos, l’affrontement entre l’Union économique et le parti conservateur pourrait créer un nouvel abcès dans le règlement de la dette européenne. ; En cause, les prochaines élections d’avril 2012  et l’accord européen signé  le 27 octobre. Le parti conservateur paraît en position de remporter les élections mais ne veut pas hypothéquer se chances en donnant l’impression de se soumettre à Bruxelles. C’est l’aspect tactique électorale. Ce qui inquiète davantage c’est le possible remise en cause de l’accord du 27 octobre par le leader des conservateurs une fois élu. A moins d’annuler complètement la dette Grecque, on voit mal ce peut faire en plus l’Union européenne ; Une situation qui risque de déplaire fortement à l’Allemagne qui n’aime guère ces petits jeux politiciens auxquels sont habitués les pays du sud. En tout cas l’attitude du patron de la nouvelle démocratie est particulièrement dangereuse pour l’Europe toujours engluée dans cette question grecque mais aussi pour son pays. Cette dernière péripétie, si elle devait durer, pourrait convaincre les pays du nord qu’il faut rapidement restructurer la zone euro et se débarrasser définitivement  de pays aussi irresponsables.

0 Réponses à “La Grèce à nouveau dans la tourmente en janvier”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol