Une aide chinoise qui pourrait coûter très cher

Une aide chinoise qui pourrait coûter très cher 

 

On se demande bien pourquoi l’Europe a cru bon d’aller quémander un soutien financier à la Chine pour abonder le fonds européen. Sans doute parce que l’Europe ne veut pas se sauver elle-même et qu’elle s’enfonce dans ses contradictions et ses atermoiements. la démarche n’était guère glorieuse, d’autre part on était assuré que la Chine demanderait en échanges des garanties exorbitantes. Il suffit pour s’en persuader d’observer les conditions de l’aide chinoise à l’Afrique. La Chine n’est en Afrique ni intéressé par le co-développement, ni par évidemment par le développement démocratique mais uniquement par les matières premières et les terres cultivables. Au besoin, elle ne se prive pas d’accroître la corruption pour atteindre ses objectifs. Dès lors l’aide chinoise ne pouvait être assortie que d’une forme de marchandage proche du chantage. Même une Europe affaiblie ne peut accepter de telles conditions. Les négociations entre l’Europe et la Chine pour une participation de Pékin à l’aide à la zone euro sont donc dans une impasse après le refus opposé par des responsables européens à d’accepter certaines conditions posées par la Chine. En l’échange de son aide, Pékin réclamait qu’on lui reconnaisse davantage de poids au Fonds monétaire international (FMI), un statut d’économie de marché à l’Organisation mondiale du commerce ou la levée de l’embargo européen sur les armes. Plutôt que de demander l’aide financière de la Chine l »Europe aurait été mieux inspirée d’abord de demander avec les Etats Unis la réévaluation du yuan qui fausse la concurrence alors que les conditions de production au plan économique, social, fiscal ou environnemental sont déjà très inégalitaires. Il y a sans doute mieux à faire avec les excédents financiers de la Chine et notamment pour satisfaire la demande intérieure au lieu de favoriser les exportations vers les pays développés. A cet égard, il était prévisible que la Chine demande des compensations à l’OMC en quelque sorte pour institutionnaliser les inégalités de concurrence et continuer à bénéficier d’un quasi immunité en matière de commerce international. Comme a indiqué un haut responsable européen « nous n’en sommes pas encore à faire la manche ». 

 

0 Réponses à “Une aide chinoise qui pourrait coûter très cher”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol