Notation de la dette : Perte du triple A de la France erreur ou réalité ?

Notation de la dette : Perte du triple A de la France erreur ou réalité ? Ce serait donc du fait d’une erreur technique que SP a diffusé une information concernant la perte du triple A de la France. L’Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé l’ouverture à ce sujet. Une erreur curieuse car elle s’est produite alors que le spread avec l’Allemagne a encore atteint un niveau record de 170 points. Un tel écart signifie en clair que le triple A est déjà perdu. « Ne nous faisons pas d’illusion: sur les marchés, la dette (française) n’est déjà plus AAA », a estimé jeudi Jacques Attali, l’ancien président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Une déclaration qui a indigné la ministre du Budget, Valérie Pécresse. « Des propos de ce type sont irresponsables car ils sont faux: aujourd’hui nous faisons tout pour garder ce triple A « , a-t-elle déclaré jeudi soir. Pourtant il y a bien une différence  croissante entre les taux d’intérêt 1.77% pour l’Allemagne et 3.45% pour la France. Ce n’est pas non plus un hasard si Moody’s mis sou surveillance la perspective « stable » de la note française afin de vérifier si elle était toujours justifiée, au vu de la dégradation de la situation économique du pays. On voit donc mal derrière quelle erreur technique on pourrait s’abriter notamment chez  son émetteur SP ; de toute manière ce triple A est déjà obsolète dans les faits. Cela d’autant plus que la deuxième révision budgétaire pour 2012 l’est également La croissance réelle – si rien ne s’aggrave, ce dont personne n’est certain- ne sera qu’égale à la moitié de la croissance sur la quelle est fondée la deuxième révision budgétaire. Pas étonnant que trois jours seulement après son adoption, la France ait fait l’objet d’une mise en garde de la commission européenne afin que les objectifs de déficits soient tenus. Cette fois, pas d’erreur technique, c’est un avertissement nourri par le doute que les engagements français ne pourront pas êtres respectés. La déclaration rassurante du gouverneur de la banque de France n’y changera rien : »La France a toujours démontré sa capacité à respecter strictement ses objectifs et je ne vois aucune raison pour qu’elle ne fasse pas de même cette fois-ci », a estimé le gouverneur de la Banque de France. Le gouverneur de la banque de France oublie sans doute que la France s’était engagée dans le pacte de stabilité à ne pas dépasser 3% de déficit budgétaire par rapport au PIB. (La France n’étant pas, i est vari le seul pays à s’affranchir de ce critère). 

0 Réponses à “Notation de la dette : Perte du triple A de la France erreur ou réalité ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol