80% des français nuls en économie

80% des français nuls en économie Si l’on se fie à une étude du Crédoc pour l’Institut pour l’éducation financière du public (IEFP), en partenariat avec l’Autorité des marchés financiers , l’économie  et les Français, cela fait deux ! Pas étonnant que nombre de français pensent encore qu’on pourra sortir de la crise avec des solutions simplistes mais évidemment illusoires qui caractérisent certaines formations politiques à caractère extrémiste voire certains responsables de formations classiques . A la décharge des français leurs insuffisances est cohérentes avec celles de nombre de dirigeants y compris jusqu’au ministère des finances où les ministres nommés n’ont souvent ni formation, ni expérience.  Cette enquête concerne essentiellement le fonctionnement des marchés financiers mais en fait révèle une ignorance des principes de base du calcul économique. Les calculs leur posent problème. Même si la plupart des sondés (78 %) déclarent être à l’aise sur ce point, seul un Français sur deux donne la bonne réponse à une question relativement simple sur la rémunération d’un compte (« si vous placez 100 euros sur un compte rémunéré à 2 % et que vous ne faites aucun versement, ni de retrait, combien aurez-vous une fois les intérêts versés ? »). Sur ce sujet, l’Hexagone fait ainsi partie des mauvais élèves dans le monde (2), arrivant en 9 position derrière l’Irlande (76 %), l’Allemagne (64 %) ou encore la Malaisie (54 %).  Une écrasante majorité de sondés (80 %) ont ainsi le sentiment de s’y connaître « plutôt mal » dans le domaine des placements financiers. Une proportion en hausse de 7 points par rapport au précédent sondage réalisé en 2004. « La crise financière sans précédent que nous traversons encore a brouillé les repères. Certains produits financiers sont devenus de plus en plus complexes. Les experts eux-mêmes ont montré qu’ils pouvaient se tromper », explique Georges Pauget, président de l’IEFP. Dans les faits, ils en savent en effet bien peu sur la finance. Seule une personne sur deux obtient la moyenne à un test de culture financière de base (sur 10 questions). Même parmi les sondés disposant de plusieurs produits d’épargne, la note reste assez faible (4,4/10). Par exemple, seul un Français sur quatre (24 %) est capable de dire ce qu’est une obligation (dans une liste de réponses proposées), bien que la crise de la dette fasse les gros titres de la presse depuis plusieurs mois. Ce chiffre est même inférieur à ce qu’il était en 2004 (30 %). Les français semblent cependant très conscient de leurs insuffisances de culture économique et financière et sont désireux d’en savoir plus : 79 % souhaiteraient en apprendre plus durant leur scolarité et 77 % dans leur entreprise. Deux enseignements très importants sont à tirer de cette dernière réponse. D’abord la remise en cause des programmes scolaires, qui dans ce domaine comme dans bien d’autres sont complètement coupés des réalités de la vie économique et sociale. Ensuite, l’impérative, nécessité d’associer, comme en Allemagne, de manière systématique les salariés à la gestion des entreprises ; Il ya là un espace de négociation dont l’enjeu est fondamental pour les partenaires sociaux, un enjeu qui ne coûte rien financièrement et qui permettrait en outre de limiter la portée des solutions portées par les organisations syndicales radicales et/ou poujadistes 

0 Réponses à “80% des français nuls en économie”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol