La hausse du chômage confirme la stagnation de la croissance

La hausse du chômage confirme la stagnation de la croissance 

 

La hausse du chômage confirme la stagnation de la croissance ; le léger repli d’Août du nombre de chômeurs aura été de courte durée. Un repli par ailleurs peu significatif car  tradionnellement les inscriptions au chômage sont peu nombreuses pendant l’été. Sur un an la tendance du chômage est en augmentation de 3% pour la catégorie (ceux qui n’ont exercé aucune activité durant le mois).Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (ceux n’ayant exercé aucune activité au cours du mois) en France métropolitaine a augmenté de 26.000 (+0,9%) le mois dernier pour s’établir à 2.780.500.En ajoutant les personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d’emploi signe une progression de 0,7%, soit 27.600 personnes de plus en un mois, pour atteindre 4.175.800. En rythme annuel, la hausse pour ces trois catégories confondues s’inscrit à 4,5%.Le mois de septembre a surtout été défavorable aux 50 ans et plus, une tranche d’âge au sein de laquelle le nombre de chômeurs en catégorie A augmente de 2,1% sur un mois et de 14,3% sur un an. Il a aussi été préjudiciable aux moins de 25 ans puisque, dans cette même catégorie, le nombre de demandeurs d’emploi a progressé de 0,6%. Sur un an, il recule néanmoins de 2%. Avec une hausse globale de près de 5% en septembre, c’est le signe que la croissance est en berne et sans doute même en récession. D’ici la fin de l’année le nombre de chômeurs officiel va donc atteindre environ 10%. Si l’on ajoute les bénéficiaires d’allocations non inscrits au pôle emploi, le chômage en France est d’environ 15%. 

0 Réponses à “La hausse du chômage confirme la stagnation de la croissance”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol