La Chine va soutenir financièrement l’Europe

La Chine va soutenir financièrement l’Europe 

 

Selon Sunday Times, Pékin s’est engagé dans les coulisses à soutenir la zone euro en échange de politiques de réduction du déficit et de coupes budgétaires drastiques.  Selon le quotidien dominical, les représentants chinois à la réunion des ministres des Finances du G20 samedi à Paris ont indiqué que Pékin était prêt à investir des dizaines de milliards dans la zone euro à travers des achats d’infrastructures dans les pays endettés. Le journal rapporte, en citant une source proche des discussions, que les banques chinoises pourraient également augmenter leurs achats de dette souveraine de la zone euro. « La Chine veut s’assurer que l’Europe connaît l’ampleur du trou et qu’il ne va pas se creuser, avant de commencer à le remplir », a indiqué une source citée par journal.  Cette information peu diffusée est d’une grande importance à plusieurs égards. D’abord la chine commence à comprendre le caractère systémique de la crise. Le ralentissement très net de la croissance surtout dans les pays développés va réduire la demande extérieure principale soutien du développement chinois.  Avec une quasi stagnation, voire une récession notamment en Europe et aux Etats-Unis, c’est la moitié de la croissance chinoise qui est en jeu. Or une perte de 3 à 4% de croissance annuelle serait dramatique pour la Chine. En engageant vis-à-vis de l’Europe, même discrètement, Pékin espère aussi que les inévitables mesures de régulation ne freineront pas trop les exportations chinoises. Pékin craint les mesures à caractère protectionnistes du type de celles qui vont être décidées par les États Unis. Autre raison, la Chine veut se désengager du dollar et diversifier ses placements financiers car elle sait que le dollar est de plus en plus fragile ; Les placements en Europe offrent de ce point de vue une bonne opportunité sous réserve cependant pour l’achat d’obligations que les pays assainissent leurs finances. Finalement, cette promesse d’engagement à la fois discrète et sans doute  pas très significative au départ va dans le bon sens, c’est-à-dire dans l’intérêt de tous. Reste cependant la question de futurs investissements chinois dans les infrastructures européennes. Cela pourrait concerner les infrastructures mais aussi les sociétés, la Chine a les moyens financiers pour cela. C’est sans doute là que se poseront quelques problèmes si les Etats (ou et l’Europe)  ne disposent pas de mesures de protection pour certains secteurs stratégiques. La Chine n’a pas pour habitude de s’engager gratuitement à l’extérieur ; Il s’agit d’un enjeu considérable car la Chine dispose des ressources financières nécessaires. 

0 Réponses à “La Chine va soutenir financièrement l’Europe”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol