• Accueil
  • > économie générale
  • > Union financière de France : 80% des épargnants pessimistes sur l’évolution des marchés financiers

Union financière de France : 80% des épargnants pessimistes sur l’évolution des marchés financiers

·         Union financière de France : 80%des épargnants pessimistes sur l’évolution des marchés financiers 

 

·         On ne peut sans doute être très surpris des résultats du dernier songe IPSOS sur le sentiment des épargnants vis-à-vis de l’évolution des placements financiers. L’endettement européen  et les atermoiements des institutions de l’UE ont largement perturbé les épargnants conscients aussi des conséquences du tassement économique sur les résultats financiers notamment des entreprises.  L’Union financière de France vient de publier son troisième Observatoire des Français «patrimoniaux». Celui-ci prend le pouls des détenteurs d’une épargne financière d’au moins 30.000 euros, soit 6% des Français. Selon le sondage réalisé par l’IFOP en septembre dernier, 79% des personnes interrogées sont pessimistes sur l’évolution des marchés financiers au cours des six prochains mois. Et plus des deux tiers reconnaissent que l’endettement des pays européens affecte leurs décisions d’investissement. «Les personnes interrogées font preuve d’une grande lucidité», estime Nicolas Schimel, le PDG de l’Union financière de France. Plus d’un sondé sur deux dit que la crise financière a changé ses comportements de placement: 62% déclarent s’impliquer davantage dans la gestion de leur épargne et 60% investir sur des produits moins risqués. Les actions sont jugées plus risquées qu’il y a deux ans, mais 41% des personnes interrogées assurent «accepter de prendre des risques en capital» (7% des risques forts, 34% des risques modérés). Paradoxalement, la part d’épargnants qui pensent qu’il est temps d’investir dans des assurances-vie multisupport (hors fonds en euros) chute, passant de 47 à 36% entre2010 et 2011. La tendance sera donc aux placements  moins risqués; On recherchera davantage la sécurité que le rendement lors des futurs placements. Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour l’économie réelle car les entreprises auront peut-être du mal à trouver les financements nécessaires à leurs nouveaux investissements. Sans parler des banques qui risquent de resserrer les conditions du crédit notamment de trésorerie. 

 

0 Réponses à “Union financière de France : 80% des épargnants pessimistes sur l’évolution des marchés financiers”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol