Risques de récession mondiale pour l’OCDE

Risques de récession mondiale pour l’OCDE 

 

Depuis l’été tous les instituts d’études économiques ne cessent de constater la tendance baissière de l’économie surtout dans les pays développés. Une tendance baissière qui doit conduire à la quasi stagnation pour fin 2011 et sans doute la récession en 2012. Comme les marchés n’aiment pas les mauvaises nouvelles, ces prévisions sont délivrées à dose homéopathique et avec la plus grande prudence. Elles sont également reçues de la même manière dans les grands médias. Ainsi la prévision de l’OCDE sortie lundi 10 octobre est passée assez inaperçue, étouffée par l’enthousiasme provoquée par l’annonce franco-allemande sur  la crise. La prévision de l’OCDE n’est pourtant pas anodine puisqu’elle envisage une récession mondiale. Les indicateurs avancés de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) signalent un « ralentissement généralisé » des principales économies mondiales, indique l’OCDE dans un communiqué publié lundi. Ces « indicateurs composites avancés » continuent de « signaler un ralentissement pour le mois de juillet 2011 dans la plupart des 34 pays membres de l’OCDE et des grandes économies non membres », précise l’organisation, qui réunit les Etats les plus riches de la planète. Conçu pour anticiper les points de retournement de l’activité économique, rappelle l’OCDE, l’indicateur composite avancé pour la zone OCDE, tout comme celui du G7, enregistre un recul de 0,5 point en juillet, quatrième mois de baisse d’affilée. Les inversions de tendance de l’indice précèdent généralement de 6 mois environ les inversions de l’activité économique, selon l’OCDE. Les indicateurs pour le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni, le Brésil, la Chine et l’Inde montrent que l’activité économique a ralenti « plus fortement », tout comme ceux des Etats-Unis et de la Russie, qui trahissent « plus clairement » ce coup de frein, selon l’OCDE. Ces pays riches. Hormis le Japon, en pleine reconstruction après les catastrophes de mars, la croissance dans les économies du G7 « restera inférieure en moyenne à 1% » en rythme annualisé au second semestre, a-t-elle estimé. Le chef économiste de l’OCDE, Pier Carlo Padoan, a même évoqué un renforcement du « risque d’une période de croissance négative au cours de la période à venir ». Ces prévisions rejoignent bien d’autres, du FMI ou d’instituts privés. Ainsi Selon Standard & Poor’s une récession de l’Europe de l’Ouest en 2012 est possible. L’agence a révisé à la baisse ses prévisions de croissance pour la zone euro et pour la Grande-Bretagne en 2012 et met en garde contre le risque d’une rechute dans la récession. 

0 Réponses à “Risques de récession mondiale pour l’OCDE”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol